dimanche 01 Septembre.." L'Etoile assure la qualification pour le 3ème tour " Méze(PHA) 2-4 ESPP  MiTemps 0-3 buts; Poueys(25sp),Stoica(38,45),Titimal(71)
Vera, Astier(Dors.E60), Eddahbi, Touron(Cosma53) , Laborde, Dors.V, Mougeot, Lalaoui, Poueys, Van-Reusel, Stoica(Titimal70) . A.prés 25 minutes trés équilibrées, ...L'Etoile va ouvrir le score par POUEYS qui transforme le pénalty pour une faute sur STOICA. Ce dernier bien servi dans le dos de la défense par Vivian Dors, va doubler la mise quelques minutes plus tard. Juste avant la mitemps suite à un trés beau mouvement en triangle parti du milieu de terrain, c'est encore STOICA trés en verve,qui vient couper au premier poteau le centre du capitaine Lalaoui. 3-0 à la mitemps les mézois ne se décourragent pas et vont réduire la marque à l'heure de jeu par Bekkar. Sentant le danger pascal Dagany effectue les changements nécessaires qui vont s'avérer payant, puisque une percée du jeune EDDHABI plein axe trouve TITIMAL sur le côté gauche qui vient ajuster MASSOL . 4-1 la messe est dite même si les Mézois réduiront la marque àla 88ème sur un pénalty anecdotique. Bon match trés sérieux de l'ensemble du groupe contre une belle PHA, seul point négatif l'expulsion d'Emmanuel DORS pour un tacle en retard sur le Mézois Alquier. DF
dimanche 08 Septembre.." Un match à sens unique "ESPP 5-0 COCastelnaudary MiTemps 2-0 Cosma(3),Mougeot(43), Lalaoui(50) Poueys (61,73) (Journée 2 DH)
Vera, Astier(Touron70) Van Reussel, Cosma, Laborde, Mougeot, Titimal(Dors.V60) Eddhabi, Poueys, Lalaoui, Stoica(Zahar46)
l'Etoile cet aprés-midi, a laminé la jeune équipe Chaurienne, vraiment trop tendre sur ce match, pour les joutes de la DH . Mais une équipe en pleine reconstruction joueuse qui aura eu le mérite de ne jamais fermer le jeu. Les Ententistes se sont rendu la tache facile en ouvrant la marque dés la 3ème minute par Cosma dont la lourde frappe des 25m contrées, trompe Latche. La domination sera totale dans ce premier acte avec de nombreuses occasions, mais il faudra attendre la 43 ème et un beau mouvement à 3, parti du millieu,Titimal côté droit offre en retrait sur un plateau à Mougeot la balle du 2-0. Dés la reprise le capitaine Lalaoui sur coup-franc va creuser l'écart, avant que Poueys ne troue le filet pour la balle du 4-0 (M.Boutaleb prendra tout son temps pour valider, étant donné que le ballon était ressorti). A la 73ème bien servi par Eddhabi, Poueys corsera l'addition d'une belle frappe croisée. Avant le match une minute de silence a été observée en l'honneur de M.Louis Sert, un des anciens Président de L'Etoile Sportive Paulhanaise décédé vendredi dernier DF....
dimanche 15 Septembre." Qualification pour le 4ème tour " ASLattes 1 - 2 ESPP   MiTemps 1-0 Buts: Poueys (51) Zahar (65sp)
Vera, Astier(Touron80), Van Reussel, Cosma, Laborde, Mougeot, Dors.V, Eddhabi(Titimal(75), Poueys, Lalaoui, Zahar(Stoica85) Un début à  l'avantage des ententistes qui vont monopoliser le ballon, se créant quelques situations dangereuses par Eddahbi,Laborde et Zahar. Les débats vont ensuite s'équilibrer jusqu'à la demi-heure de jeu, et un long ballon dans le dos de la défense, Vera trompé par le rebond commet l'irréparable sur Babin. le pénalty est transformé par Spaeth. Les Lattois vont conserver l'avantage jusqu'à la pause face à des Ententistes sans réactions. Moment choisi par Pascal Dagany pour recadrer tout son monde. Les résultats sont immédiats, Poueys est à la conclusion d'un centre tendu du capitaine Lalaoui en venant couper la trajectoire au premier poteau 1-1(51ème) la domination va s'accentuer tout au long du second acte. Pour une main du capitaine Lattois au duel avec laborde sur un corner. M Cabardos n'hésite pas une seconde pour indiquer le point de pénalty, c'est Zahar qui se charge de la sentence. L'Etoile aura l'occasion à plusieurs reprises de tuer la rencontre mais ce sont les Lattois qui pousseront en fin de match pour obtenir les prolongations, sans succés. Félicitations à tout le groupe qui monte en puissance, confirmation attendue samedi à Perpignan pour le compte de la 3ème journée de DH et mercredi  on attend avec impatience un tirage plus clément pour le 4ème tour et peut-être à domicile!!
ARCHIVES 2012-2013...
ARCHIVES PHOTOS-PRESSE 2012-2013      ARCHIVES PHOTOS-PRESSE 2012-2013      ARCHIVES PHOTOS-PRESSE 2012-2013
        ARCHIVES PRESSE      2012-2013 ARCHIVES PRESSE 2012-2013         ARCHIVES PRESSE 2012-2013            ARCHIVES PRESSE 2012-2013
 
dimanche 26 mai 2013         ESPP 2 -1 AS.LATTES (mT 1-0 buts Raguerragui 3ème, Alvès 62ème)    "  l'ETOILE finit en beauté "
Vera, Astier(Fourestier46) Laborde, Van Reusel, Dors.V, Bermond, Eddahbi, Goncalves(L.Dors65) , Alvès, Stoica(Maddy75), Raguerragui
Arbitre M. Quiles  (ass 1 M.Mathieu ass 2 M. Lacombe) Délégué M.Blanchet Obs: M.Peres
Les Ententistes ont offert à leurs supporters venus nombreux, la 32ème victoire de la saison, toutes compétitions confondues. C'est l'inévitable Raguerragui dés la 3ème minute et Alvès à l'heure de jeu qui ont scéllé le sort de cette rencontre, contre un but d'Handachy à la 81ème pour les Lattois. Une victoire au goût un peu amer, puisque l'on aprenait entre temps la victoire d'Ales à Perpignan qui propulse les Cèvenols en CFA2, Les deux clubs depuis quelques mois déja, se sont livré un duel sans merci à distance reléguant le 3ème Aigues-Mortes à plus de 13points.Félicitations donc au vainqueur qui retrouve le niveau national aprés 10ans d'absence. Nous, nous consolerons avec le titre honorifique de meilleur second des 22 ligues françaises de métropole, classement des 22 DH (1er et 2ème) avec un petit espoir au cas ou la DNCG!!!!
L'analyse des confrontations directes des 6 premiers de la Ligue Languedoc-Roussillon ne donnent que des regrets et le classement suivant....
1_ESPP 33pts sur 40 possibles.....2_ALES 29/40....et loin derrière 3_PerpignanFC 21/40...4_Aigues-M 20/40....5_LGMotte 18/40...6_fabrègues 16/40
Nous tenons également à remercier les clubs de PerpignanOC et Lattes qui ont joué le jeu lors de cette dernière journée pour que l'équité sportive soit respectée. le détail des 43matchs ici....
    1_ ALES 89pts 26 joués +39 goal-avérage
2_ ESPP 88 pts 26 joués +33
3_ Aigues-M 75 pts 26 joués +18
4_Fabrègues 69pts 26joués +11
5_La GrandeMotte 67pts 26 joués +22
6_PerpignanFC 65pts 26joués +8
le nouveau classement complet....ici....
 
18 FÉVRIER 2013 La bonne opération d'Alès à Paulhan PUBLIÉ LE LUNDI 18 FÉVRIER 2013 sur le site de l'OAC Comme lors du match aller, Cévenols et Héraultais se quittent sur un score nul et vierge
Les Bleus & Blancs ont livré à Pézenas une rencontre solide et sérieuse et ramènent un bon nul de chez leur dauphin. Si le partage des points est logique au vu de la rencontre, ce match nul arrange plus les affaires de l'OAC que de Paulhan... Alès reste seul leader et surtout invaincu au terme de cette 15e journée !
Une équipe solidaire . Paulhan aurait sans doute voulu être la première équipe à faire tomber l'OAC cette saison mais les Cévenols ont fait preuve d'une solidarité exemplaire et d'une grande concentration. Devant une tribune bien garnie (le site officiel de Paulhan évoque le chiffre de 600 personnes), mais sur une pelouse difficile, les deux équipes se sont donc neutralisées comme au match aller. La meilleure défense du championnat (Paulhan) a donc résisté à la meilleure attaque (Alès). Si l'OAC a souffert en première mi-temps, à cause notamment du fort pressing des locaux, la défense cévenole a été solide et efficace. Le quatuor Lasch, Dubos, Ritas et Rodriguez, épaulé par les milieux Andrès et Vidal, a été exemplaire. Sans oublier bien entendu un Borel irréprochable. En seconde période, Alès a posé plus de problèmes à son hôte, en posant plus le jeu et en procédant à des contres plus rapides. A ce jeu là, le quatuor offensif Vincent, Guider, Falaq et Pelletier a été bon mais sans réussite. Faut dire que Paulhan n'est pas la meilleure défense pour rien... C'est en fin de partie que la rencontre aurait pu basculer en faveur de l'OAC, des locaux peut-être fatigués par le pressing et l'énergie fournie et des Alésiens qui ont poussé jusqu'à la fin. La tête sur le dernier corner pour l'OAC passe tout près du poteau héraultais...
 
9 Février 2013 DH - Le FACV créé la sensation en tombant PAULHAN...Un de chute pour l’ES Paulhan Pézenas qui a pris l’eau à Carcassonne. Un véritable exploit pour un FACV revanchard et enfin efficace.Entre les Carcassonnais du FACV et l'ES Paulhan Pézenas, les objectifs sont diamétralement opposés. Les Héraultais réalisent une saison quasi-parfaite en DH. Huit victoires consécutives depuis le 21 octobre en ont fait le seul adversaire crédible, pour disputer la montée en CFA2 aux Alésiens. Après un léger coup d'arrêt à Lattes (0-0), ils se présentent à Mazet pour reprendre leur train d'enfer. Face à eux, les Audois sont loin d'être dans le même état d'esprit après un match bâclé face à la Grande Motte.
Sous une pluie glaciale, la première période est très engagée. On sent bien que les locaux ont à cœur de se faire pardonner, mais le jeu mieux organisé des Héraultais leur permet de prendre l'avantage sur leur première véritable occasion. Heureusement pour lui, le FACV va se remettre à flot avant la pause grâce à El Moujahid. Après le repos, la supériorité de Paulhan semble évidente, les Carcassonnais ont beaucoup de mal à sortir de leur moitié de terrain. Oui, mais les minutes passent et les visiteurs ne trouvent pas la faille. Au courage, le FACV résiste et va même créer l'exploit, en infligeant à Paulhan sa première défaite de la saison. LES TEMPS FORTS
14ème : corner de Lalaoui, Stoïca hérite du ballon au point de penalty, sa frappe cadrée est déviée par Auger
26ème : superbe action collective des Paulhanais qui remontent tout le terrain, Lalaoui déborde sur la gauche et sert Stoïca au premier poteau, la reprise à ras de terre fait mouche (0-1)
39ème : transversale de Himiche pour la tête de Habouch, le ballon est rabattu sur El Moujahid qui reprend violemment sous la barre (1-1)
Score au repos : 1-1
58ème : festival de Piaulet Siena sur le côté droit, sa frappe en angle fermé est repoussée par Auger
64ème : Ragueragui contrôle de la poitrine dans la surface et reprend victorieusement, but refusé pour une position de hors jeu
67ème : au point de penalty, Lalaoui reprend de la tête, dans les bras d’Auger
69ème : le coup franc lointain de Laloui touche la transversale avant de sortir
78ème : Himiche sert Habouch dans l’axe, aux seize mètres l’attaquant frappe sur la gauche de Vera, qui détourne en corner
83ème : Himiche, sans contrôle, remet dans l’axe, le ballon prend de la vitesse et déborde Vera, Habouch du bout du pied pousse au fond (2-1)
91ème : encore Himiche pour un service parfait sur Habouch, qui frappe sur Vera
93ème : corner de la droite, Laborde place un missile, Auger dévie au prix d’un réflexe extraordinaire
Score final : 2-1
LES REACTIONS
 
Malick NIANG (entraineur du FACV) : "Notre joie est à la hauteur de la déception qui nous animait la semaine dernière. Nous créons la sensation de la journée, face à une équipe de très grande envergure. L’équipe a su repousser ses limites, se transcender dans des conditions difficiles. Avec Farid Diaf, nous sommes fiers du groupe, il n’avait pas le droit de rester sur l’impression détestable qu’il nous avait laissé face à la Grande Motte. C’est une très belle réponse à toutes les critiques, elles étaient justifiés. Aux joueurs de poursuivre sur cette voie et le maintien sera assuré."
 
Pascal DAGANY (entraineur de Paulhan Pézenas) : "Il fallait bien que cela arrive un jour, nous enregistrons notre première défaite au bout de treize journée. Dommage car nous avions, je pense, les moyens de nous imposer. On n’a pas su conclure dans les périodes favorables, nous avons eu la possession du ballon, mais avons manqué de percussion. Les changements opérés en seconde période m’ont paru bénéfiques, mais la réussite n’était pas au bout de nos actions. Félicitations aux Carcassonnais, qui savent toujours se transcender contre nous. Pour nous, l’objectif reste le même, une place sur le podium. Pour l’accession en CFA2, nous nous sommes fixés trois ans, mais tout reste possible. Nous sommes déçus aujourd’hui, mais il faut se servir de ce match pour rebondir dès dimanche avec la réception d’Alès."
DH (14ème journée)
A Carcassonne, stade Jean-Claude Mazet
Terrain gras, temps froid, pluie continuelle
Arbitres : M. Quiles, assisté de MM. Garcia et Maachi
FACV Carcassonne - ES Paulhan Pézenas : 2-1 (1-1)
Buts : El Moujahid (39ème), Habouch (83ème) pour Carcassonne, Stoïca (26ème) pour Paulhan
Avertissements : Moussaoui (22ème), Alamrani Youcef (63ème), Habouch (72ème), El Moujahid (83ème), Himiche (90ème +2) au FACV ; Alves (15ème, Bermond (72ème) à Paulhan
FACV : Auger (cap), Ghilassène, Sissaoui, Moussaoui, Touzani, Alamrani Youcef, Boumlil, Karzouti, Habouch, El Moujahid, Himiche. Sont entrés en jeu : El Moutaouakil, Alamrani Brahim, Oubalkassam. Ent : Farid Diaf, Malick Niang.
ES Paulhan Pézenas : Vera, Astier, Van Reusel, Laborde, Bermond (cap), Goncalves, Alves, Dors Vivian, Stoïca, Lalaoui, Costa. Sont entrés en jeu : Dors Emmanuel, Ragueragui, Piaulet Siena. Ent : Pascal Dagany.
 
" l'ETOILE Co-leader de DH avec ALES " OCP 1- 3 ESPP  (mitemps 1-0) buts: doublé Lalaoui(47,68) et Stoica(87) 06/01/2013
Vera, Astier, Laborde, Dors.V, Van Reusel, Bermond, Goncalves, Alves , Cosma, Lalaoui, Stoica.(Remplaçants Dors.E,Dors.L,Raguerragui)
comme souvent le journal local a fait parler son chauvisme  "L'OCP ne méritait pas ça..." Un ballon entre deux joueurs, un choc à l'entrée de surface de réparation catalane, et Stoïca, le roublard avant-centre de Paulhan, s'écroule. Bechadli, auteur semble-t-il d'un geste annihilant d'une occasion de but, est prié de rejoindre immédiatement le vestiaire. L'OCP est à 10 et on joue à peine la 20e minute d'un match au sommet, annoncé comme tendu, acharné, équilibré. Et ils s'y attendaient les Héraultais de Paulhan. Pourtant ils allaient d'entrée subir l'énorme pression perpignanaise, amorcée le plus souvent par un Ouaka et un Mokhtari déchaînés. Tous les ballons sont pour Perpignan malgré les vents contraires, Paulhan a la tête sous l'eau, s'en tire tant bien que mal à 2 ou 3 reprises mais fini par s'avouer vaincu sur cette énième accélération de Ouaka, côté droit et ce ballon en or pour Mokhtari qui ne ratera pas la cible (8e) 1-0. Privé de ballons et étouffé par le rythme des Catalans Paulhan, va finir par reprendre son souffle et enfin s'organiser. Ça joue mieux, ça fait tourner le ballon et le tout va être facilité par l'expulsion directe et très sévère de Bechadli (20). Dès lors, les données changent, elles sont mêmes faussées, l'OCP ne joue plus qu'à 1 seul attaquant et laisse le jeu à son adversaire même si le ballon est globalement partagé. Cette fois Paulhan joue plus haut, met la défense Roussillonnaise à l'ouvrage, mais Belmont va devoir sortir le grand jeu face à Dors qui croyait à l'égalisation (43). Et pourtant, c'est l'OCP avec l'inévitable tandem Ouaka-Mokhtari, qui rate le break d'un cheveu, le but étant refusé à Ouaka pour un hors-jeu peu évident (45). Mais Paulhan va profiter de son avantage numérique dès la reprise. Un ballon perdu dans l'entre-jeu perpignanais, un contre rapidement joué et un décalage parfait pour le petit Lalaoui qui ne va pas rater le cadre pour égaliser : 1-1, 47e. Cette fois Paulhan, prend le dessus, fait tourner, construit plutôt bien et prive l'OCP de ballons. A force de défendre et défendre encore, les Perpignanais vont céder sur un nouveau contre, parti du côté droit, et une reprise de volley limpide de Lalaoui (encore lui) adroit comme un singe devant le but : 1-2, 68e. Paulhan va définitivement asseoir la victoire sur un énième ballon parti de loin, pour Stoïca cette fois, le roumain ne ratera pas l'occasion, seul face à Belmonte 1-3, 87e.
Le 05 janvier 2013 (independant)OCP-Paulhan, "le choc des challengers" Ce match de la quatrième journée de DH aurait dû se jouer le 7 octobre dernier, mais il avait été reporté à cause de la pluie et trois mois plus tard il prend une tout autre dimension puisqu'il va y avoir face à face, dimanche à Jean-Laffon, les deux principaux concurrents du leader actuel, l'Olympique d'Alès. Un match au sommet par conséquent puisque Paulhan est sur les talons du leader avec quatre points de retard qui peuvent être récupérés dès dimanche en cas de victoire, alors que l'équipe perpignanaise compte elle aussi quatre points de retard sur son hôte du jour qu'elle pourrait donc rejoindre en cas de succès. Les données sont donc claires pour la formation de Makram Chenoufi et Cédric Atsegou : "Une victoire, on recolle et tout est relancé. Une défaite et on est largués !" Il va donc falloir "aller les chercher" ces gars de Paulhan au CV impressionnant avec sept victoires à leur actif, deux nuls, toujours pas la moindre défaite et une défense "béton" qui n'a pris que quatre buts en neuf rencontres. Ajoutons à cela une attaque réaliste avec vingt buts qui en font la deuxième meilleure "artillerie" du championnat et on comprendra que l'OCP s'attaque là à du "lourd" ! Pas de quoi cependant impressionner plus que cela le coach perpignanais qui a lui aussi des arguments à avancer : "Sur le plan des chiffres nous ne sommes finalement pas très loin d'eux. On a marqué vingt buts nous aussi, on en a pris à peine trois de plus, il n'y a donc pas de quoi trembler. Le fait est qu'on va devoir drôlement se retrousser les manches si on veut être leur premier tombeur. Ils se sont renforcés dans tous les compartiments, on le sait et on le voit aux résultats, mais ça n'est pas pour autant qu'on va les regarder jouer. Au contraire, il va falloir aller les chercher, sachant que c'est une équipe habile dans l'art de laisser le ballon à l'adversaire avant de le poignarder en contre". Après trois semaines d'inactivité (les "vraies" séances d'entraînement avec l'effectif au complet n'ont repris que lundi dernier…) l'OCP sera-t-il en mesure de retrouver son jeu à la fois vif et offensif, toute la question est là. "C'était les vacances avec sans doute quelques excès de table, mais je pense que toutes les équipes sont logées à la même enseigne. Les gars sont tous amateurs et ils ont aussi une vie de famille. Quoi qu'il en soit, on ne va pas se cacher derrière cette "excuse". À nous de jouer notre football, de jouer sans arrière-pensée et d'aller chercher cette victoire qui relancerait complètement le championnat, même si nous sommes encore très loin du dénouement". L'OCP, privé de Faneca et Belabassi, blessés, alignera néanmoins une équipe très compétitive avec Belmonte ou N'Dandani, Parra, Bechadli, Gerbe, Nacer Chérif, El Boutahiri, Zid, Mokhtari, Tronyo, Ouakka, Gharbi, Bèdre et El Attachi.
 
dimanche 18 novembre: L'Etoile Sportive Paulhan-Pezenas impose son sang froid dans une ambiance de braise, face à l'équipe de Nîmes Chemin-Bas (correspondantML)
L'ESPP se doutait que le déplacement au stade Bouin face à Nîmes Chemin Bas-d'Avignon devant un public hostile, ne serait pas facile, mais pas qu'il sentirait le souffre à ce point. "Nous avons réussi à nous imposer dans un contexte hostile parce que nous sommes restés maîtres de nos nerfs et n'avons pas répondu aux provocations. Nous aurions pu tuer le match plus vite, Issam nous a libérés. Heureusement que l'arbitre a été à la hauteur", déclarait Fourestier, le défenseur de l'ESPP à la fin de la rencontre. Malgré la tension, l'antijeu, et les fautes successives, dont ils ont été victimes, les hommes de Dagany ont monopolisé le ballon et sont bien rentrés dans cette rencontre qui n'avait pas grand-chose à voir avec le football. À la 23e, Alvès s'enfonce dans la défense locale, adresse une balle à Ragueragui qui veut la lui remettre et un défenseur touche le ballon et met Alvès en bonne position qui ouvre le score. Au lieu de calmer les ardeurs des Gardois, ce but va provoquer fautes sur fautes sur les hommes de Dagany. Ragueragui rate de peu le second but de la tête (29e). Nîmes privé de ballon ne réagit que par quelques contres. La 37e minute sera un tournant du match, Eddahbi s'infiltre dans la défense locale, est descendu par le gardien de but, qui lui donne un coup de pied alors qu'il est au sol. Carton rouge. On assiste alors à des comportements indignes du stade Jean-Bouin théâtre de ce match : menaces, insultes, coup de pied dans les bouteilles d'eau, dans l'abri du délégué… Le match interrompu, reprend et Ragueragui met une nouvelle fois une tête à côté du but (45e). Après la pause, l'arbitre attend que les conditions de sécurité nécessaires à la poursuite du match soient rétablies. Les joueurs locaux usent de leur influence pour ramener leurs supporters à la raison. Les hommes du capitaine Dors, perturbés par la situation, vont rentrer timidement dans cette 2e mi-temps pensant à protéger leur intégrité physique. Nîmes essaie d'en profiter et touche le poteau à la 16e, alors que Ragueragui vient de rater la balle du 2 à 0. À la 70e, Lebatto sert Eddahbi qui rentre dans la surface, frappe et marque le second but. Ce but va calmer l'intensité du match et l'ESPP va reprendre sa domination.
 
dimanche 11 novembre: une victoire poussive de l'Etoile Sportive Paulhan Pézenas contre la Grande-Motte (2 à 0)  (correspondant ML)
Le match de l'ESPP contre La Grande-Motte s'annonçait compliqué et il l'a été ! Mais les jaune et rouge se sont pourtant imposés 2 à 0. Une victoire poussive sans la manière, en l'absence de Cosma, Bermond, Pépin et Dors Emmanuel. Verra le gardien déclarait à la fin de la rencontre : "Match très difficile. Nous n'avons pas mis de contenu dans cette rencontre. Ça compense Argelès et Agde contre qui nous jouons super bien et nous n'avons pas la gagne au bout par manque de réussite. Le tournant du match c'est l'expulsion du gardien". Cette rencontre a démarré sur un faux rythme sous le regard avisé de Damien Ledentu, ex arbitre de Ligue 1, et les Grands Mottois se sont montrés les plus entreprenants par deux tirs à la 5 et 6e minute. Eddahbi (12e) et Ragueragui (14e) en feront les frais. D'ailleurs le n°6 visiteur écopera d'un carton jaune et un second carton sera sorti pour le n° 2. Le spectacle fourni par les deux équipes n'est pas conforme à leur véritable potentiel, mais la Grande-Motte est plus entreprenante. Les maladresses et les buts refusés pour hors-jeu empêchent de part et d'autre l'ouverture du score. Les citrons interviennent sur le score de 0 à 0. Recadrés par Dagany, les locaux vont mieux rentrer dans la 2e mi-temps. Sur une balle en profondeur, Eddahbi fait la différence, le gardien intervient de la main à l'extérieur de la surface et reçoit logiquement un carton rouge. Dagany fait rentrer Lebatto (62e), et c'est lui qui donnera l'avantage à l'ESPP à la 64e. Lalaoui frappe, un défenseur dévie le cuir et Lebbatto concrétise. Les visiteurs ne renoncent pas, jouent à trois attaquants pour revenir au score, obligent Vera à deux arrêts déterminants, puis voient leur égalisation refusée pour hors-jeu
 
dimanche 04 novembre "A l'Etoile le derby du centre hérault " AS Canet 1-3 ESPP Mitemps 1-2 : Eddhabi(8,89) Dors.V (36sp)
Ce premier derby du centre hérault n'a pas tenu les promesses espérées. Devant une belle chambrée, et sous les yeux avisés de Miss Languedoc et Rémi Cabella qui étaient venus aimablement donner le coup d'envoi, tout était réuni cet aprés-midi au bois d'Andrieu pour cette grande fête du football. Hélas hors mis un premier quart d'heure intensif ou l'Etoile va ouvrir le score dés la 8ème minute grace au jeune Eddhabi, la réponse du berger à la bergère intervient par Fernandez bien servi par Cissé (15ème). Il ne se passera plus grand chose dans cette première mitemps, si ce n'est une pluie fine de cartons de la part de M Deville pour calmer les esprits quelques peu échauffés. 36ème minute justement, Bermond descendu dans la surface de vérité, par Fernandez se rébiffe, échaufouré, L'arbitre aprés consultation de son assistant expulse les 2 joueurs et Vivian Dors ne se pose pas de questions pour convertir le pénalty accordé. Le deuxième acte va se poursuivre sur le même tempo. Cissé pour les colverts va faire les frais d'un deuxième jaune (60ème) puis Barral un rouge direct pour un tacle en retard sur Stoica. Entre temps Calvet s'en sortira qu'avec un jaune-orangé pour un vilain geste sur Dors. Il faudra attendre cependant la 89ème minute pour que les ententistes profitent de cette supériorité numérique en venant faire le break. C'est le jeune Eddhabi, de loin hier le meilleur des 22 joueurs, qui va profiter de faux appels sur les côtés, pour s'enfoncer plein axe et venir battre Leban d'un "piqué" plein de sang froid. Tout le groupe ententiste est à féliciter, cette victoire importante pour la suite du championnat, nous propulse à la deuxième place du classement. Sur ce genre de rencontre il faut savoir privilégier le résultat au spectacle, ce qui a été fait. Rendez-vous dimanche prochain aux Laures pour la réception des Grand-Mottois pour le compte de la 7ème journée. DF.....
 
dimanche 21 Octobre...." l'Etoile a vaincu le signe indien  "DF webmaster... L'ESPP a enfin interrompu la série noire entamée il y a quelques saisons déja avec les Fabréguois (3 défaites et 1 nul) et les hommes de Pascal Dagany avaient encore en travers, la finale perdue au mois de Mai dernier. ça y est la victoire est la et une bien belle victoire qui récompense les coéquipiers du capitaine Bermond exemplaires aujourd'hui. Mais tout n'a pas été simple même si l'entente s'est facilité la tache en ouvrant trés tôt la marque grace à une belle tête de Laborde sur un corner délivré par Lalaoui (10ème) la rencontre a été trés équilibrée en première mitemps entre deux équipes trés proches l'une de l'autre, avec la bataille du milieu de terrain gagnée par les ententistes qui justifie leur avance au tableau d'affichage. Dés l'entame du second acte, l'ESPP pousse pour faire le break, il faudra attendre cependant la 62ème, Eddhabi met sur orbite Raguerragui qui évite la sortie de Reiver et fait trembler les filets pour la balle du 2-0. Les Fabréguois vont alors s'énerver et Mankaya est renvoyé aux vestiaires par M.Pares pour un deuxième jaune un peu sèvère. Cela va profiter aux ententistes qui en superiorité numérique vont avoir plusieurs fois l'occasion de tuer la rencontre par Eddhabi, Lalaoui et Raguerragui (69,79 et 86) Un beau match de DH qui a ravi les spectateurs venus nombreux malgré le mauvais temps et il faut rendre homage aux hommes de Guibal qui n'ont jamais baissé les bras et avec qui il faudra compter au décompte final.....DF
 
Samedi 13 Octobre.... " Elimination amère pour L'Etoile en Coupe de France " DF webmaster... Et pourtant il y avait la place pour passer commentait le capitaine Bermond qui retrouvait son poste au sein de la défense ententiste . Et c'est vrai qu'on ne peut avoir que des regrets, suite à la prestation de l'ESPP qui s'est hissé au niveau de la CFA Agathoise il est vrai réduite à 10 dés la 15ème minute pour un tacle rugueux de Mancuso sur Stoica. Aprés un bon coup-franc de Duhau dés la 3ème qui frole la lucarne de Vera, l'ESPP réplique 2 minutes plus tard par Raguerragui qui ne peut controler un bon ballon de Lalaoui. A la11ème, Eddhabi qui s'infiltre côté gauche est descendu à l'entrée de la surface, le coup-franc de Vivian Dors n'est pas cadré. Raguerragui parti dans le dos de la défense évite la sortie de Baqué mais est repris in extrémis par Okassou(21ème). La meilleure occasion du premier acte sera finalement pour Cosma qui dévissera sa reprise seul au 2ème poteau aprés un débordement et une galette de Lalaoui(39ème) Les Agathois vont se contenter de défendre dans le 2ème acte grace à un milieu trés dense laissant Ramon ésseulé en attaque toujours à l'affut d'un contre. Les ententistes vont trop souvent user de longs ballons aériens axiaux qui ne mettront pas en danger les grands gabarits maritimes. Dors va percuter côté droit trouvant Raguerragui qui glisse en retrait pour Stoica qui à bout portant enlève trop sa balle(76) Il faudra aller dans une prolongation et le tournant de cette rencontre va se produire dés l'entame de celle-ci. le jeune Vila auteur d'un tacle appuyé sur Cosma va être expulsé laissant ses camarades à 9. le remplacement de Cosma ne se faisant pas immédiatement, l'Agathois Mas va profiter d'un ballon perdu en milieu et de la désorganisation de la défense ententiste, pour  lober  de 35m le jeune Vera un peu avancé(96ème) Les Ententistes pendant les 25 minutes restantes ne pourront pas remonter ce handicap se jettant   dans des attaques trop souvent désordonnées. Ramon à la 115ème aura la balle du break mais perdra son duel avec Vera et la dernière occasion qui aurait pu envoyer l'ESPP dans une série de pénalty sera pour Stoica qui va butter sur un Baqué impérial(122ème)....trés réalistes la semaine passée contre Castelnaudary , maladroits ce soir...... ainsi va le foot.......DF
 
correspondant ML Pézenas "L'ESPP se qualifie par 4 à 0, grâce à son expérience et sa solidarité" Midi Libre 10/10/2012,
À l'issue du match de dimanche, Dagany, le coach de l'ESPP, était satisfait de la victoire de son équipe (4 à 0) et du soutien du public : "Je suis content de la prestation de l'équipe. À 2 à 0 à la mi-temps, j'avais peur que le syndrome Argelès soit dans la tête des joueurs. Ils ont réussi mentalement à l'évacuer et se surpasser pour creuser l'écart. Cette victoire est importante pour la suite du projet commun. Aujourd'hui, avec la tribune garnie et le soutien du public, c'est la preuve qu'il y a la place pour le foot à Pézenas. Les deux villages s'identifient à cette équipe et ce nouveau club." L'entame du match ne laissait pas présager un score aussi large face à cette vaillante équipe de Castelnaudary qui empêchait les locaux de développer leur jeu. Le terrain très bosselé et l'expulsion de Van Reussel (18e) pour une faute sur Maurice n'arrangeaient pas les choses. Pour Dors, qui a été l'homme du match en ouvrant le score et en marquant le troisième but, "nous avons réalisé un bon match face à une belle équipe qui nous a empêchés de jouer en début de partie. On se retrouve vite à dix. Le premier but nous met sur le droit chemin. À partir de là, on a été solide". À la fin de la rencontre Stoïca, passeur sur le deuxième but, déclarait : "On a bien joué, le but de Vivian nous a mis en confiance contre cette bonne et rugueuse équipe. L'expérience nous a permis de gagner même à 10". Paulhan Pézenas a fait parler son expérience et sa solidarité avant d'aller affronter Agde pour le cinquième tour. Les deux équipes réserves se sont inclinées 2 à 1 contre Bouzigues et Cers.
 
correspondant ML Pézenas "Très belle 3e journée de championnat pour l'ESPP qui a affronté Argelès" Midi Libre 25/09/2012,
Pour son premier match au stade des Laures Y.-Cros, les hommes de Dagany et Touron recevaient le leader Albères-Argelès. Le match démarrant sans round d'observation sur un rythme très rapide, les locaux prenaient immédiatement le jeu à leur compte. Lalaoui, qui retrouvait le groupe après sa blessure, a été très actif en prouvant ses qualités de meneur de jeu. Il sera d'ailleurs à l'origine de toutes les actions qui mettront les visiteurs en difficulté. C'est lui qui ouvrira le score suite à une passe d'Astier à la 21e minute. L'ESPP concrétisera sa domination sept minutes plus tard par Ragueragui, suite à une belle combinaison Stoïca Lalaoui. Les hommes de Dagany auront du mal à réitérer le même niveau de jeu en deuxième mi-temps, ce qui permettra aux visiteurs de réaliser 'un hold-up' en revenant au score. Les derniers assauts de Labatto et Eddahbi ne changeront rien. Suite à leur première mi-temps de rêve, les hommes de Bermond sont un peu sonnés de ne pas engranger la victoire, qu'objectivement ils méritaient. "On a perdu 2 points en route, on avait le match en main", déclarait Ragueragui.
"C'est dommage de lâcher bêtement 2 points. On a le match en main, on manque de rigueur un quart d'heure et on le paye cash parce qu'on s'énerve suite aux agressions des adversaires", déclarait Dors Vivian à la fin de la rencontre. Laborde qui retrouvait le groupe, a le même sentiment : "On avait le match en main, on réalise une grosse première mi-temps. On prend le premier but alors qu'une faute n'est pas sifflée. Nos adversaires ont pris confiance et on paye notre manque de rigueur sur le second. Par contre, nous avons plusieurs fois la possibilité de marquer le troisième"Ce match a été d'un très beau niveau, même si le résultat n'est pas celui escompté. L'ESPP sait qu'elle devra rebondir dimanche prochain, en recevant Castelnaudary en coupe de France.
 
mardi 19 Septembre...."l'Étoile sportive Paulhan Pézenas se qualifie en coupe de France" Correspondant Midi-libre Pézénas
Ce sont les hommes du président Mouton qui joueront le quatrième tour de la coupe de France. Car c'est en effet, l'Étoile sportive Paulhan Pézenas qui s'est imposée 2 à 1 contre Portiragnes, dans une rencontre opposant deux clubs en pleine restructuration, sous une nouvelle entité. Après avoir été menés 1 à 0 contre le cours du jeu, les hommes du capitaine Bermond ont élevé leur niveau pour s'imposer. "On savait que cette rencontre ne serait pas facile, compte tenu de l'adversité et des absences de joueurs cadre dans le groupe. À la mi-temps, j'ai demandé à mes joueurs de changer de rythme et d'utiliser davantage les côtés. J'ai surtout fait prendre conscience aux éléments du secteur offensif de leur manque de mobilité", explique Pascal Dagany, l'entraîneur, satisfait de la qualification sans joueurs blessés ou suspendus. "Je comptais sur cette rencontre pour préparer le match de dimanche prochain contre le leader pour le retour de l'équipe au stade de Paulhan. On sait surtout maintenant ce qu'il va falloir corriger pour éviter une déconvenue", ajoute-t-il, conscient qu'en récupérant quelques joueurs et en travaillant bien cette semaine, son groupe devrait être prêt pour ce premier duel au sommet. "Des tribunes, cette rencontre était crispante, vu qu'on ne réussissait pas à concrétiser notre domination et qu'il y avait un peu de tension dans le public", confie Laborde qui était suspendu. Rendez-vous est pris dimanche prochain au stade des Laures-Y.-Cros, pour voir si les qualifiés continueront leur bonne série positive contre le leader, Albères Argelès.
 
dimanche 9 Septembre.... " L'Etoile voyage bien  " ALES 0 - 0 ESPP   Arbitre POUILLAUDE.J, ass1 BERTHOMIEU.A, ass2 HNATIUK Christophe, Délégué DAGANI Georges      (source  www.esppfoot.com)
Vera, Dors.V ,Astier, VanReusel, Laborde,Bermond, Dors.L (Fourestier75) Lebatto(Eddhabi65)Ragueragui, Lalaoui(Pépin85), Stoica
Réduit à 10 dés la 50ème aprés l'expulsion de Laborde pour un deuxième jaune trés sévère, les Paulhano-Piscenois ont bien tenu le choc face à une équipe d'Ales solide mais sans génie. On a assisté hier à Pibarot au match "type de DH", ou les défenses prennent souvent le pas sur les attaques qui se créent peu d'occasions franches. Toutefois malgré le score vierge les deux équipes se sont livrée à fond au grand bonheur du public Alésien venu nombreux et des supporters de l'entente qui avaient fait le déplacement. Une première mitemps trés équilibrée, deux occasions pour les Cévenols, le shoot en pivot de Gignac(21ème)qui frolera le montant droit de Vera et le déboulé de Vincent qui croisera trop sa frappe(33ème). Pour L'Entente dés la 7ème Lebatto est repris in extremis par Ritas qui pousse en corner, sur un long ballon de Dors venu de la droite et bis repetita à la 38ème mais cette fois-ci côté gauche. La solidarité sera le maitre mot dans le deuxième acte aprés l'expulsion de Laborde, l'Entente se contentant de sortir en contre, laissant Raguerragui en pointe et faisant reculer un attaquant en milieu pour compenser. Le jeune Verra excellent dans les buts se chargera du reste notament sur deux belles frappes de Martinez (72 et 82ème) Et le petit hold-up aurait pu être parfait si la tête du capitaine Bermond avait trouvé le cadre sur le coup-franc de Dors(76ème) Un bon match nul et deux points dans l'escarcelle qui satisfont le duo Dagany-Touron . Prochain RDV en championnat dans quinze jours aux Laures ou nous recevrons le nouveau leader de la DH Argeles.(l'Etoile pointe en 2ème position avec Aigues-Mortes,Perpignan-Canet,Bagnols et Ales) En attendant c'est un court déplacement à Portiragnes(DHR) dimanche prochain pour le compte du 3ème tour de la Coupe de France qui vous est proposé.....DF
 
COUPE DE FRANCE Samedi 1 Septembre 2012"Qualification sans surprise pour l'Entente" CERS(PHB) 1-8 ESPP(mitemps 1-1) Dors.V(31 sp) Bermond(46)Dors.L(59)Lalaoui(81) Raguerragui(66,83,85,89)
l'équipe; Vera, Dors.V ,Astier, VanReusel, Laborde,Bermond, Pépin(Fourestier65), Dors.L,Ragueragui, Lalaoui, Stoica(Lebatto60) , Dors.E(non entré) arb: MM Gahouti,Cador et Heine
Les banlieusards Biterrois auront fait illusion l'espace d'une mitemps, se payant même le luxe sur leur première intrusion d'ouvrir le score à la 27éme par leur avant-centre Sisternas, qui devance la sortie de Vera . les hommes de Pascal Dagany piqués au vifs ne vont pas tarder à réagir. Sur corner, Laborde monté aux avant-postes et ceinturé par le gardien Cersois, M Gahouti indique sans hésiter le point de pénalty et Vivian Dors se charge de remettre les deux équipes à égalité(31ème). Le second acte verra un cavalier seul des ententistes, Cers va craquer moralement et surtout physiquement face à l'armada offensive Paulhano-Piscenoise. Tout d"abord sur corner, le capitaine Bermond mettra la tête au premier poteau permettant à son équipe de prendre l'avantage, puis c'est Laurent Dors d'une belle frappe enroulée des 25m qui creusera l'écart.  Lebatto entré à l'heure de jeu donnera le tournis aux défenseurs côté gauche, Vivian Dors et Fourestier s'occupant du côté droit Cersois. Cela va permettre à Raguerragui d'ouvrir son compteur but en match officiel. Trois autres réalisations vont suivre pour lui, entre temps pour ne pas être en reste Lalaoui corsera l'addition d'une frappe sèche des 20m.La solide défense de l'Etoile articulée autour de Van Reusel aura passé une fin d'aprés-midi tranquille. Contrat rempli avec brio sur un terrain difficile à jouer  ..... D F
.
 
01/09/2012 FOOT-HÉRAULT.FR....DH - L'interview décalée de... Damien FOURESTIER (ES Paulhan Pezenas, DH) 01/09/2012
Deuxième volet de l’interview décalée avec Damien Fourestier, joueur mais également responsable des catégories jeunes au club de Paulhan Pézenas. Il revient sur certains éléments de sa vie de footballeur.
Depuis quand joues tu au football ? Depuis que j’ai six ans. J’ai commencé à Pézenas en jouant milieu de terrain.
Quel est ton geste technique préféré ? Je ne suis pas très technique, vous le savez. (rires)
Quel est ton meilleur souvenir de match ? La montée en DHR avec Paulhan il y a cinq ans. On avait gagné lors de l’avant-dernière journée à la Pointe Courte. L’équipe était entrainée par Jean Marc Isure.
Quel a été ton plus gros raté dans ta carrière ? La défaite en demi-finale de la coupe de la Région avec Canet (PHA) contre Pont du Gard (DHR). C’était il y a à peu près dix ans (déjà !). On s’incline trois buts à deux à la dernière minute. C’était encore Jean Marc Isure l’entraîneur, vous allez penser que je le bades…
Ce qui t’énerve le plus sur un terrain... L’injustice de l’arbitrage, se faire voler…
Comment te vois tu dans le football à l'avenir ? Devenir entraîneur en seniors "J’ai grandi avec les succès de l’OM..."Si tu étais joueur professionnel, dans quel club aimerais-tu jouer ? L’OM, évidemment… J’ai grandi avec les succès de l’OM.
Si tu étais président de la FIFA, quelle serait ta première action ? La vidéo est devenue aujourd’hui indispensable. Ça va tellement vite.
Plutôt brune ou blonde ? Plutôt brune sinon ma femme va me tuer.
Dans l'équipe, qui est le plus performant lors des troisièmes mi-temps ? On est tous sérieux à Paulhan Pézenas… Mais je vais tout de même dire Pierre Maddy.
Le plus fayot avec le coach ? Julien Bermond. C’est normal, il est capitaine !
Le plus mauvais ? Au niveau du caractère, c’est Bogdan Stoica. Il ne fait que râler.
Qui a la plus belle copine ? Joker. Non pardon, je vais dire la mienne. (rires)
Pour finir, un petit mot pour Foot-Hérault ? Continuer comme ça. et avoir des bons journalistes…
Propos recueillis par Kevin Foussereau
Damien Fourestier Né le 14 mai 1979 Poste : défenseur
Parcours : Pézenas, Caux, Paulhan, Montagnac, Paulhan, FC Sète, Florensac-Pinet, Canet, Paulhan
 
27/08/2012,"Le FACV trop court" L'Indépendant 27/08/2012,
Paulhan-Pézenas n'a pas manqué sa première sortie en Division d'Honneur, hier, en prenant le meilleur sur une équipe de Carcassonne-Villalbe assez accrocheuse.Sur la pelouse de Pézenas, l'équipe héraultaise a pris le temps de la première période pour effectuer d'ultimes réglages entre les anciens et les nouveaux.Et tous ces derniers (Van Reusel, Emmanuel et Laurent Dors, Alves, Lalaoui et Ragueragui) se sont donc bien comportés. C'est d'ailleurs Paulhan-Pézenas qui se crée les meilleures occasions en début de rencontre à l'image d'un superbe centre tir de Lalaoui (3e) qui ne trouvera personne à la réception. Et dans la foulée, il faudra une belle claquette de Vera (4e) sur un tir du Carcassonnais Ouassou pour éviter aux locaux une douche froide.Le FACV ne baisse pas les bras
Ce n'est qu'en deuxième période que la partie va vraiment se débrider avec Ragueragui qui se heurtera au gardien carcassonnais Auger (46e). Le même Auger qui se verra très chanceux sur un tir de Lalaoui renvoyé par le poteau puis dégagé en corner. Les Paulhanais se font de plus en plus pressants et sur une montée du rapide ailier Lebatto, rentré en jeu vingt minutes plus tôt, Lalaoui sera à la réception pour tromper Auger (1-0, 72e).
Cinq minutes plus tard, Ragueragui est en passe d'ouvrir son compteur personnel mais un défenseur audois écarte le danger en dégageant en corner. Sur celui-ci, tiré par Vivian Dors, c'est Laborde, d'une tête magistrale, qui inscrit le deuxième but pour l'entente héraultaise (2-0, 78e). Jusqu'au coup de sifflet final, Paulhan-Pézenas gérera son avantage, tout en se méfiant d'une formation carcassonnaise qui aura eu le mérite de ne pas baisser les bras.
 
30/07/2012, Mise en place d'un encadrement sportif de qualité Midi Libre 30/07/2012,
Pascal Dagany est le manager sportif général et le garant des valeurs conformes à l'éthique sportive à laquelle tout l'encadrement de l'Étoile sportive Paulhan-Pézenas est profondément attaché. Il sera épaulé par Franck Touron, ancien joueur professionnel, cadre de l'entreprise Nicollin. Damien Fourestier est le responsable du foot à 11 des équipes de jeunes. Le nombre des équipes n'est pas encore connu, tant que les inscriptions n'ont pas commencé en catégorie jeune. Il devrait être cependant assez important puisque Paulhan apporte des équipes de U19 et U17 évoluant à un bon niveau. Catégories qui n'existaient pas dans l'ancienne structure piscénoise. Avec ses trois équipes seniors et son école de foot, l'ESPP devrait devenir l'un des clubs les plus importants de l'Hérault sur la scène du football. Cette nouvelle structure a généré un apport important de bénévoles et d'éducateurs, organisés en sept commissions qui vont assurer la bonne marche de l'association. Les rencontres se dérouleront en alternance sur les installations de Paulhan et de Pézenas. Pour les catégories allant des U6 aux U13, les équipes seront fixées sur des pôles géographiques relatifs à leur ancienne appartenance pour éviter des contraintes de déplacement aux familles. Organigramme du club et composition de toutes les équipes dans un prochain article.
 
28/07/2012C'est parti pour l'Etoile sportive Paulhan-Pézenas Midi Libre 28/07/2012
Mercredi dernier, le groupe senior de Division Honneur de l'Étoile sportive Paulhan Pézenas, saison 2012-2013, a débuté ses entraînements sur le stade municipal. Le ballon rond dans cette cité piscénoise a franchi trois niveaux en une saison, dans la hiérarchie du football régional, passant de la PHB à la DH. Une volonté sportive due à la rencontre entre deux clubs, AS Pézenas Tourbes et l'ES Paulhan.
Après une réflexion entre les comités directeurs des deux clubs afin de s'adapter aux réalités économiques, structurelles, matérielles, humaines et sportives, une fusion a été actée. Chacun ayant amené dans la corbeille de la mariée son histoire, ses valeurs positives, son originalité et ses différences. Stéphane Mouton est le président de ce nouveau club de la basse vallée de l'Hérault, qui a l'ambition de s'installer dans l'élite régionale et faire fructifier son école de foot.
Avec ce nouveau projet, Stéphane Mouton voit son altruisme et son investissement depuis quatre ans dans le club piscénois, récompensés.
Mercredi, entouré de toute son équipe, il a dit le mot de bienvenue et présenté le projet au groupe qui a repris l'entraînement. Les recrues étaient présentes au milieu des anciens, malgré quelques absences dues aux vacances.
Après les matchs amicaux, la saison commencera par le premier match officiel de championnat le 26 août contre Carcassonne, puis viendra ensuite le match de coupe de France, le 2 septembre.
Si les ambitions sont sportives, les valeurs de citoyenneté, éducation, fraternité sont au cœur du projet et fédèrent les énergies paulhanaises et piscénoises. Paulhan a d'ailleurs une expérience dans ce domaine, qui a lui a valu le premier prix des trophées Seguin de la fondation du football, dans la catégorie engagement citoyen.
 
25/07/2012"l'Étoile sportive retrouve le chemin des stades" Correspondant 25/07/2012
C'est aujourd'hui que le groupe senior de la DH de l'Étoile sportive Paulhan-Pézenas (ESPP) retrouve le chemin des stades sous la direction de Pascal Dagany. Après sa saison exceptionnelle et la naissance d'une nouvelle structure pour continuer à procurer des émotions, le groupe s'est bien étoffé pour pouvoir jouer un rôle important dans ce championnat de DH.
Quelques départs (Burdin, Bonsignori, Ednaldo) sont compensés par des recrues d'un bon niveau : Christophe Van Reusel (défenseur Narbonne, CFA2), Emmanuel Dors (défenseur Frontignan, CFA), Laurent Dors (milieu Montpeyroux), Michel Alves (milieu Clermont, DH), Stéphane Lalaoui (milieu Béziers, CFA), Jaouad Raguerari (attaquant Canet, DH) et Eddy Vera (gardien Uzès Pont du Gard).Comme le groupe de joueurs, celui des dirigeants et bénévoles s'est lui aussi étoffé.
Après la préparation et la série de matchs amicaux, le championnat reprendra le 26 Aout face à Carcassonne. Le 2 septembre, l'ESPP rencontrera en coupe de France le vainqueur de Cers-Autignac.Le président Stéphane Mouton et son équipe, sans se départir d'une certaine humilité, sont relativement optimistes pour l'aventure qui leur tend les bras notamment au niveau de la section jeune qui est elle aussi en train de s'organiser. Le groupe de joueurs et dirigeants s'est étoffé, cet été.
 
30/06/2012"Grosse activité de fin d'année pour le football paulhanais" Correspondant 30/06/2012
En ce mois de juin les acteurs du football paulhanais enchaînent manifestations et réunions. De nombreux tournois à l'extérieur pour les jeunes et le tournoi en l'honneur de Gérard Pautet à Paulhan ont ponctué les week-ends de cette fin d'année. Quatre cambriolages successifs découragent les bénévoles du club. Puis, plusieurs réunions, une assemblée générale ordinaire, une assemblée générale extraordinaire et une assemblée générale constitutive du nouveau club ont occupé les loisirs des acteurs du football local. Au cours de ces réunions les nouveaux acteurs du club se sont présentés et ont expliqué le projet dans les détails. Un bureau a été constitué et de nouveaux statuts créés. Tout cela pour élaborer un nouveau projet ambitieux par la création d'un nouveau club avec les voisins Piscénois : l'Étoile sportive Paulhan-Pézenas.
Les objectifs et le projet sont inchangés. L'école de foot garde son installation géographique. Des U6 au U13, les jeunes s'entraîneront et joueront à Paulhan. Même chose pour l'ex-école de foot piscénoise. Les jeunes joueront avec de nouveaux équipements : maillot rouge et jaune, short rouge, chaussette jaune.
Des U15 aux U19 des équipes de niveau seront constituées et seront fixées sur l'un des deux sites en organisant une parité entre les deux stades de la nouvelle entité. Pour les seniors il y aura une alternance. Le club va avoir beaucoup plus de licenciés, va gagner des éducateurs, des recettes (surtout pour compenser les recettes des lotos en baisse occasionnées par la concurrence de la salle de Clermont) et bénéficier d'un apport de bénévoles et d'un synthétique permettant les entraînements par temps de pluie.
Le club - qui monte en DH pour l'équipe fanion, se maintient en PHB pour les seniors 2 et accède à la 1re division pour les U19 - est en très bonne santé sportive mais avait besoin d'une nouvelle structure plus étoffée pour continuer à nourrir des ambitions sportives et citoyennes.
 
08/06/2012,Paulhan Football : "Un rapprochement de raison" par ALAIN MENDEZ 08/06/2012,
Le président de l'Etoile Sportive Paulhanaise Patrick Pérez explique les raisons qui ont poussé son club et celui voisin de Pézenas à s'associer pour la saison prochaine.
Patrick, pourquoi cette fusion ?Tout est parti d'un constat général qui fait qu'aujourd'hui, le contexte a changé. On ne peut plus arriver seul à fonctionner, tant financièrement que sportivement et nos bénévoles de plus en plus rares s'essoufflent. C'est pourquoi il faut mutualiser nos moyens. Nous, nous possédons un savoir-faire, une histoire et un niveau de compétition à Paulhan, Pézenas a lui un tissu économique important. Cela nous permettra de faire un club ambitieux, structuré autour d'un pôle senior fort, et d'équipes de jeunes qui capteront les joueurs sur tout un secteur entre Paulhan et Béziers, moins chargé en club que dans le Clermontais. Avec Pézenas, il n'y a pas non plus d'antécédents ou de rivalités qui auraient pu mettre à mal le projet. Ce qui nous a permis de le préparer sereinement.
Comment ça s'est passé ?Plutôt bien. On s'était rencontré l'an dernier déjà et à l'issue d'une réunion du District cette saison avec nos éducateurs, nous avons décidé de nous lancer. Tout est allé très vite, même s'il a fallu mettre les choses à plat et négocier. On a souhaité par exemple garder notre nom, chargé d'histoire pour une nouvelle association qui s'appellera l'Etoile Sportive Paulhan-Pézenas. Les couleurs seront le rouge paulhanais et le jaune piscénois. Maintenant que chacun a délibéré favorablement, nous ferons notre première assemblée constitutive la semaine prochaine pour élire un bureau. Stéphane Mouton sera président, je serais vice-président et tous les postes seront doublés.On se donne deux ans pour asseoir le club et faire réussir ce projet.
Sportivement à quoi ressemblera ce club ?Nous devrions avoir entre 400 et 450 licenciés, 26 équipes dont trois seniors en DH, PHB et première Division. Nos équipes U13 à U19 seront communes, en revanche pour ne pas perturber le fonctionnement et les habitudes, chacun gardera ses équipes U6 à U11. Même si elles se retrouveront ensemble lors de tournois par exemple. Pascal Dagany sera le manager général et l'entraîneur de la Division d'Honneur, avec un adjoint. Comme les autres groupes seniors, l'équipe devrait alterner les matchs dans l'une et l'autre des deux villes.
Il n'y avait pas d'autres solutions ?
Non, aujourd'hui on touchait nos limites. C'est vraiment un rapprochement de raison, mûrement réfléchi de part et d'autre, qui n'est pas celui d'une ou deux personnes. Il a été compris, par la municipalité qu'on a rencontré, puis par les gens lors d'une réunion publique lundi au cours de laquelle on a répondu à beaucoup de questions d'ordre pratique essentiellement. Il a aussi été validé à l'unanimité chez nous, lors de l'assemblée générale de mardi soir. On a bâti un projet solide et cohérent, on l'a expliqué mais il n'était pas question pour nous de l'imposer. Si on n'avait pas senti une adhésion franche, nous ne l'aurions pas mené au bout.
Je le répète, l'objectif est avant tout d'installer le club dans la durée, en gardant nos jeunes dans des équipes compétitives, qui alimenteront ensuite nos groupes seniors.
 
06/06/2012,Pézenas "Fusion des clubs de football Pézenas et Paulhan" MICHELLE RIVIERE 06/06/2012,
L'annonce de la fusion entre le club de football de Pézenas et celui de Paulhan n'était jusque-là qu'une rumeur qui a été officialisée la semaine dernière, lors de l'assemblée générale du club piscénois. Stéphane Mouton, président de l'ASPT, conforté par Patrick Perez, président du club de Paulhan, a ainsi pu présenter les atouts d'un tel regroupement entre les deux clubs.
L'un d'eux, étant la mutualisation des moyens pour créer un grand club sur le bassin du Piscénois, capable de promouvoir l'œuvre sociale entreprise auprès des jeunes, tout en faisant évoluer les meilleurs, pour alimenter l'équipe fanion qui jouera au plus haut niveau régional la saison prochaine.
Stéphane Mouton s'explique sur les raisons de cette fusion : "Il y a quatre ans, lorsque j'ai repris le club de foot, il était dans une situation désespérée. J'ai donc établi un programme en trois étapes : redonner envie, créer une école de football compétente - 2/3 de notre budget vont à cette école - et enfin, faire adhérer les anciens dirigeants à ce club… Les deux premières étapes ont été atteintes. Il y a deux ans déjà, nous avions été contactés par le club de Paulhan, mais j'étais resté prudent. Aujourd'hui, nos fondations sont solides. Nos éducateurs sont tous diplômés et payés. Nous comptons 220 licenciés. Cette fusion a été possible, car Paulhan partage les mêmes valeurs que nous."
Concernant le fonctionnement des clubs. "Cela ne changera rien pour les équipes jusqu'aux U 13 qui resteront dans leurs ville respectives. Les U 15 seront mixés pour chercher le haut niveau, tout comme les U 17 et les U 18, communes aux deux clubs. Le travail des éducateurs en sera valorisé avec un mixage des savoir-faires. Et au niveau des jeunes, ils pourront continuer à jouer ensemble en seniors pour évoluer au meilleur niveau."
Pour que cette fusion soit effective, il a fallu décider de la couleur du nouveau maillot. C'est le jaune, la couleur de Pézenas, et le rouge, celle de Paulhan, qui ont été choisis. Pour Stéphane Mouton, cette fusion est très importante : "Elle permettra pour Pézenas de sortir de notre stagnation sportive et pour Paulhan, la possibilité d'évoluer encore plus haut." Sur la position du football dans la ville de Pézenas, le président espère "un regain d'intérêt de la part des supporteurs. Déjà, nous voyons d'anciens joueurs revenir et certains dirigeants. Nous continuerons à travailler dans le respect de l'éthique sportive pour installer durablement un club structuré et opérationnel sur Pézenas et Paulhan."
retour accueuil.......ici.........
dimanche 25 Août.."L'Etoile manque sa rentrée" FUN 1-0 ESPP score acquis à la MiTemps (journée 1 DH)
Vera, Astier(Dors.L67), Cosma(Eddahbi61) Dors.V,  Laborde, Lalaoui, Mougeot, Titimal, Touron, Poueys, Van-Reusel, Dors.E(non entré) C'est Narbonne qui va allumer la 1ère mèche dés la 5ème minute.Vié de la tête suite à un corner touche du bois. Il faudra attendre la 27ème pour voir la réaction des Ententistes, Titimal bien servi dans le dos de la défense, tente sa chance mais enlève trop sa frappe.Les 2 équipes se rendent coup pour coup, 44ème un corner mal renvoyé des Audois, Lalaoui trouve Poueys devant le but dont la tête échoue sur la transversale. Sur le contre rapidement joué les Narbonnais vont trouver la faille, Chalabi profite d'une glissade de Dors pour servir Beaube qui évite la sortie de Vera et marque dans le but vide. Dés la reprise Beaube parti à la limite ajuste le lob, Vera est sauvé par sa transversale. 3 minutes plus tard, l'avant centre Audois intenable échoue à bout portant sur le gardien Ententiste. Ce dernier va à la 78ème tour à tour gagner ses duels avec Delvoix et sur une belle frappe enroulée de Riera. Il faut se rendre à l'évidence les Narbonnais plus en jambes nous ont été supérieurs surtout en deuxième mitemps et n'ont pas volé leur victoire. Le score sans le talent du jeune Vera aurait pu s'alourdir. DF  
mercredi 09 Octobre."Qualification dans les prolongations" St-André(DHR) 2- 3 ESPP  mitemps 0-1 buts Stoica 25', Poueys 95' Lalaoui 115'
Martinez, Astier, Touron, Dors.V, Dors.L, Fourestier, Eddhabi, Maddy, Stoica, Lalaoui, Titimal (Bermond, Poueys, Roques) Les suspendus( Dors.E,Laborde, Van-Reusel et Vera) plus une infirmerie bien garnie (Alary, Cosma, Cabella, Mougeot et Zahar) Pascal Dagany a été obligé de rappele"lavieillegarde" Bermond,Fourestier,Maddy....Qui se sont fait un plaisir de répondre présent pour ce derby contre les voisins Saint_Andréens, ou évoluent quelques anciens coéquipiers. Pas de round d'observation puisqu'au bout de 5 minutes, Lalaoui perd son duel avec Cambon. St-André va répliquer coup sur coup par Fournier et Mussot. A la 25ème, le coup-franc du capitaine Ententiste trouve la tête de Stoica au premier poteau pour l'ouverture du score. Les débats vont séquilibrer ensuite avec quelques situations dangereuses de part et d'autre. A la 40ème le ton va monter avec l'expulsion sévère du jeune Roch côté St-Andréens signe précurseur, d'une avalanche de carton qui va s'abattre sur la pelouse du stade Sangonis. Dés la reprise, une galette de Stoica pour Titimal c'est Cambon et le poteau qui repousse la balle de break. A l'heure de jeu, M. Delmas Zouaoui, va gracieusement accorder un pénalty de compensation à Fournier qui ne va pas se faire prier pour remettre les 2 équipes à égalité. S'en suit le temps fort St-Andréens et une série de corner qui vont permettre au jeune Martinez de s'illustrer. L'orage passé les Ententistes reprennent le jeu à leur compte, mais il faudra cependant aller dans des prolongations. Poueys dés la 95ème ne laisse pas s'installer le doute, face à des ST-Andréens au bout du rouleau. la partie va se terminer à 9 contre 10 et des espaces de plus en plus vaste qui vont permettre au capitaine Lalaoui d'assurer définitivement la qualification à la 115ème, malgré le sursaut d'orgueuil des hommes de loic Jaenada qui réduiront le score dans les arrêts de jeu. 3-2 au final et....
UN BEAU MATCH DE COUPE AVEC DU SUSPENS. mais trop de Cartons (10 jaunes,3 rouges) distribués
dimanche 29 Septembre "L'ETOILE victime du réalisme Sétois" ESPP  0-3 SETE FC(CFA2) score acquis à la mitemps
Martinez, Touron, Dors.V, Cosma, Mougeot, Dors.L, Stoica, Poueys, Eddhabi, Lalaoui, Zahar
(Dors.E, Astier.L,Titimal.M) il ne fallait pas arriver en retard aux Laures puisque dés la 2ème minute un corner de la droite pour les Sétois trouve Gelly laissé étrangement seul au 2 ème poteau qui s'y reprend à deux fois pour ajuster Martinez. Les Ententistes coeuillis à froid réagissent immédiatement par laurent Dors qui profite d'un mauvais renvoi de la défense Sétoise pour expédier un missile sur le montant gauche de Papallardo(4ème). Trois minutes plus-tard  c'est Zahar qui décalle Lalaoui dont le shoot est détourné par le gardien maritime en corner(7ème). une égalisation manquée coup sur coup, qui aurait surement changé le déroulement de cette rencontre!!! La partie s'équilibre alors jusqu'à la demi-heure de jeu et un contre assassin rondement mené. DiaKaté s'enfonce côté droit  et trouve Gelly au 2ème poteau pour la balle du 2-0. Pire 5 minutes plus-tard sur une passe en retrait de Cosma, le jeune gardien Ententiste dont c'était à 18ans le baptême du feu va tarder à dégager et Gelly à l'affût n'en demande pas tant pour lui chipper le ballon et incrire son 3ème but de l'aprés-midi. une fin de première mi-temps laborieuse pour des Ententistes KO debout. L'entrée de Titimal dans le second acte côté droit à la place de Stoica, va amener plus de percussion, une double occasion à la 68ème par Zahar puis Poueys aurait mérité mieux mais les deux tentatives sont contrées in-extrémis par la défense  Sétoise. Ces derniers se contentent de gérer la situation en procédant en contre . Diakaté(76) puis AitAhmed(84) seront à 2 doigts de corser l'addition mais le jeune Martinez va détourner à chaque fois en corner. la dernière tentavive(89) qui aurait permis de sauver l'honneur sera pour Eddhabi, mais sa frappe n'est pas cadrée. Au revoir la Coupe de France et bonjour la Coupe de l'Hérault mercredi 9 Octobre à Saint-André et ensuite la Coupe de la Région le 13 octobre à Cers
samedi 21 septembre."L'ETOILE accrochée à PERPIGNAN" Perpignan-Canet  2-2  ESPP MiTemps 1-0 buts: Lalaoui (71sp), Dors.V(88)   (Journée 3 DH)
Vera, Touron, Van Reussel, Cosma, Laborde, Mougeot, Dors.V, Stoica, Poueys, Lalaoui, Zahar(Dors.L,Edhabi, Titimal) article Midi-Libre....
on s'attendait à un match engagé, "on a eu mieux" puisque à la demi heure de jeu l'Entente va se retrouver à neuf contre dix. 3 cartons rouges directs sur la même action, celle amenant le but perpignanais de Youssouf(33') sur un corner travaillé de Mathieu. le match allait alors changer de physionomie. dés la reprise il allait être question de la transversale héraultaise, puisqu'en moins de 10 minutes elle allait renvoyer deux centre vicieux d'El Hajaoui puis Fernandez(56').Cette fois le match prenait de la hauteur, le PCFC relançait bien et doublait la mise par Chatelain qui crucifiait Vera(65'). les locaux concédaient ensuite un pénalty idiot qui offrait le but du 2-1 au capitaine Lalaoui. L'ESPP redoublait d'effort et revenait logiquement au score grace à un superbe coup-franc de Vivian Dors à la 88ème. Et pourtant le PCFC allait être privé dans les arrets de jeu du 3ème but sur une mauvaise apréciation de M.Noiret, lequel sortait le carton rouge au gardien visiteur Vera sorti de sa surface, mais qui stoppait l'action qui allait droit au but.
dmanche 20  Octobre." l'Entente domine FRONTIGNAN " ESPP 4 - 0 ASFAC mitemps 3-0 buts; Titimal 16 et 65', Laborde 36'   (Journée 5 DH)
Vera, Dors.V, Van-Reusel, Astier, Laborde, Mougeot, Eddhabi, Mougeot,Poueys, Lalaoui, Titimal,   ( Zahar,Touron,Roques)
Aprés le traditionnel round d'observation, ce sont les Ententistes qui vont prendre les choses en main. Suite à un puissant coup-franc des 20m de Mougeot repoussé par le mur, c'est Eddhabi qui récupère côté gauche, son centre tendu devant le but trouve Titimal pour l'ouverture du score 1-0(16'). Cinq minutes plus tard, un magnifique mouvement en une touche de balle amorcé au milieu du terrain, et une remise de la poitrine de Lalaoui pour Poueys, la frappe sèche croisée du centre-avant Ententiste ne laisse aucune chance à Rivière. "les ventres bleus" sont KO debout. l'Etoile déroule et à la 37ème, le coup-franc de Dors au 30m va trouver la tête de Laborde monté aux avants-postes qui prolonge dans le petit filet du gardien Frontignanais. 20 minutes de folie fatales aux visiteurs, qui ne s'en remettront jamais. A la pause Christophe Archimbaud tente un coup en changeant 3 joueurs de son milieu de terrain qui n'aura aucun effet sur la poursuite du match. Au contraire à la 65ème Titimal ésseulé dans la surface prend tout son temps pour contrôler et secouer les filets du malheureux Rivière(4-0). L'addition est lourde pour Frontignan, qui va perdre en plus Rambier sur blessure et Hamzi expulsé à la 80ème pour un tâcle appuyé sur le jeune Eddhabi. Une Belle prestation, face à des Frontignanais qui ont manqué sèrieusement d'arguments offensifs. Quelgues situations sur coup de pied arrêté, sans grand danger pour le bloc défensif et Vera qui aura passé un tranquille aprés-midi. Les maritimes ont été victimes du réalisme de nos "jaunes et Rouges" qui ont enchanté cette aprés-midi les nombreux supporters venus aux Laures. Cette belle victoire fait remonter l'Etoile en 5ème position au classement aprés 5 journées à 4 points des co-leaders Fabrègues et Mende. dimanche place à la Coupe de l'hérault avec un déplacement à ST-Georges d'Orques. DF....
dmanchei 6 octobre "Nauffrage de L'ETOILE à Lattes" ASL 4- 2 ESPP  mt 1-1 buts Cosma 19, Lalaoui 47   (Journée 4 DH)
Martinez, Dors.E, Touron, Dors.V, Cosma, Mougeot, Dors.L, Poueys, Eddhabi, Lalaoui, Titimal  ( Astier.L,Stoica,Zahar) On était venu chercher des points, on repart déçu et frustré avec une défaite logique face à une jeune et vaillante équipe Lattoise. Une rencontre au déroulement bizarre, interrompue en 2ème mitemps une demi-heure à cause de la blessure du Lattois Majnou (à qui nous souhaitons un prompt rétablissement) suite à un choc involontaire avec Emmanuel Dors qui vaudra à ce dernier l'expulsion(52'). Pour en arriver la... aprés une entame catastrophique des Ententistes, ce sont pourtant eux qui vont contre le cours du jeu ouvrir la marque à la 19ème, Cosma vient couper au premier poteau un coup-franc de Lalaoui. Eddahbi 5 minutes plus tard manque de la tête le but grandement ouvert la balle du break.C'est la bonne période Ententiste dont on ne profitera pas pour enfoncer le clou à l'image de Poueys qui loupe son lob à la 40ème.Juste avant la pause, Ruiz dans un trou de souris est à la conclusion d'un long centre de la droite de Spaeth(1-1). A la reprise "Capitaine" Lalaoui(47') redonne l'avantage au "Jaune et Rouge" d' un magnifique coupfranc, peine perdu puisque Spaeth bien servi dans l'intervalle et étrangement seul, 2 minutes plus tard lobe tranquillement le jeune Martinez. Le meneur de jeu lattois intenable 4 minutes plus tard redonne l'avantage aux siens dans la continuité du choc entre Dors et Majnou. Aprés la longue interruption la partie ne reprendra plus avec le même intensité. les Lattois ajouteront un 4ème but à la 76ème profitant des largesses de la défense. Dur, dur...Les co-entraineurs, les supporters, ne cachaient pas leur déception aprés la rencontre, L'ETOILE n'a pas justifié son statut. Une  remise en cause rapide de tout le GROUPE est attendue, l'absence de trois titulaires n'étant pas la bonne excuse.DF
dimanche 13 Octobre "ça passe de justesse en Coupe de la Région" E.A.CERS(PHB)  2- 3  ESPP  mitemps 2-2 buts; Titimal 2et 72', Dors.V 25' sp
Martinez,  Touron, Dors.V, Van-Reusel, Sagau, Fourestier, Eddhabi, Mougeot, Stoica,  Titimal, Zahar ( Lalaoui,Poueys, Maddy)
Les années se suivent et ne se ressemblent pas forcément (8-1 l'an passé) . les banlieusards biterrois ont bien retenu la leçon, offrant cette aprés-midi une toute autre résistance face à une pâle équipe ententiste. Pourtant tout avait bien commencé puisque Titimal dés la 2ème minute profite d'une mésente de Ribot avec son libéro pour ouvrir le score. Les Cersois vont répliquer quelques minutes plus-tard par Frigart parti dans le dos de la défense qui vient ajuster Martinez. Dors à la 25ème transforme le pénalty pour une faute indiscutable sur Zahar et on se dit que L'Etoile va enfin se mettre à jouer pour avoir une avance plus confortable avant la mi-temps. c'est au contraire Bayyou qui d'un magnifique ciseau retourné  sur un corner de la droite, remet les 2 équipes dos à dos(41'). La rentrée de Stephane Lalaoui en deuxième mitemps va changer la donne, le ballon circule mieux mais la finition n'y est pas. Il faudra attendre la 72ème et une grosse baisse de régime de Cers pour voir un contre et un décalage côté gauche sur Zahar dont le tir est repoussé par Ribot dans les pieds de Titimal qui inscrit son doublé de l'aprés-midi. Le dernier quart d'heure pourtant sera à l'avantage des locaux qui par 2 fois vont faire passer le frisson dans le dos des supporters ententistes déçus par la prestation de "leurs poulains". Une qualification dans la douleur, il va falloir plus de motivation et d'implications de certains joueurs pour la venue de Frontignan dimanche prochain aux laures. DF...
FOOT64 du15/09/2013...Que sont-ils devenus ?
- LABORDE, DORS, POUEYS et VAN REUSEL, quatre garçons dans le vent du Languedoc- Roussillon
 
Dans la rubrique que "sont-ils devenus ?", les Angloys vont être heureux de retrouver quatre de leurs anciens joueurs. Vivian Dors, Julien Poueys, Christophe Van Reusel et Mickaël Laborde évoluent ensemble en division d'honneur du Languedoc-Roussillon, à l'étoile Sportive de Paulhan-Pézenas. Quatre garçons dans le vent du Languedoc. (par Jacky Grimaud)
En visite dans le Languedoc, Foot64 a assisté à la victoire de Paulhan-Pézenas sur la pelouse de Lattes pour le troisième tour de la coupe de France. Si foot64 s'intéresse de plus près au club de Paulhan-Pézenas, c'est que dans son effectif actuel évoluent quatre joueurs ayant porté les couleurs des Genêts d'Anglet. Julien Poueys, né à Orthez, vient de rejoindre Mickaël Laborde, Vivian Dors et Christophe Van Reusel. Julien Poueys n'a passé qu'une seule saison à Anglet, mais a aussi joué à Bayonne et même à Pau. Formé à Montpellier, Julien a beaucoup voyagé par la suite. L' Espagne, la Suisse puis Sedan, Beauvais, Ajaccio, Gap, Trélissac, Chartres ou Perpignan font partie de son périple footbalistique. Julien, à 34 ans, tente une dernière aventure et espère se poser dans sa région d'accueil. Vivian Dors lui aussi formé à Montpellier, est revenu dans sa région natale depuis quelques années déjà. Après un long séjour dans le pays natal de ses parents, l'Espagne, son parcours sportif l'avait emmené sur la Côte basque de 2005 à 2007. A Anglet, il a connu Christophe Van Reusel, formé pas loin de Montpellier lui, mais à Nimes. De cinq ans son cadet Christophe Van Reusel a passé cinq années aux Genêts d'Anglet, signant le plus long bail des quatre compères.
Mickaël Laborde a composé la défense centrale des Genêts pendant deux saisons (2008-2010) avec Christophe Van Reusel. Après deux saisons passées à Béziers, il se retrouve à nouveau associé dans l'axe de la défense de Paulhan avec Christophe.
Ces quatre garçons apportent toute leur expérience à un club ambitieux qui espère atteindre le niveau national (le CFA2) la saison prochaine. Pour le moment le troisième tour de la coupe a été bien géré grâce à une nouvelle réalisation de Julien Poueys qui n'a rien perdu de ses qualités de buteur même si la vitesse de course a pris un coup de mou. Il faudra encore attendre quelques tours avant de, peut être, retrouver un affrontement entre les quatre de Paulhan-Pézenas et leur ancien club, Anglet.
LA PRESSE, le WEB   EN PARLE...
Mercredi 04 Décembre"l'Etoile écarte Poussan, un des favoris " ESPP 2 - 0 Poussan mitemps 1-0  buts; Stoica 3' Titimal 64'
Martinez.A, Astier, Touron, Bermond, Laborde, E.Dors Titimal, Roques, Stoica, Lalaoui, Eddhabi ( Fourestier,Arcos,Cabella )
difficile qualification pour les Ententistes qui auront eu du mal pour se débarrasser d'une rugeuse équpie de Poussan actuel leader de son championnat de DHR. Un but par mi-temps aura permis de sceller le sort de cette rencontre Stoica(3ème) et Titimal(64ème) domage pour ce dernier, d'avoir pris "à la 90ème" deux  jaunes pour palabres avec l'arbitre qui le priveront dans un premier temps du match de Coupe de la Région dimanche prochain. les 20 dernières minutes verront les Poussanais se jetter à l'abordage pour essayer de revenir au score mais la défense avec un "juju Bermond" impérial appelé en renfort est resté intraitable.
dimanche 24 Novembre "Dernier quart d'heure fatal pour l'Etoile"AIGUES-MORTES 2 - 1 ESPP mitemps 0-1  buts; Dors.V 15'
Martinez.A, Dors.V, Touron, Martinez.L, Laborde, Mougeot, Van-Reusel, Poueys, Lalaoui, Titimal, Stoica              ( Dors.E,Dors.L,Edhabi )
dimanche 27  Octobre "Qualification tranquille pour l'ETOILE" St-Georges(pro1div) 1 - 5 ESPP   mitemps 1-1buts; Poueys (29,57 et 80) Dors.V 65' et Touron79'
Beghriche, Dors.V, Van-Reusel, Astier, Laborde, Touron,Dors.E,Mougeot, Eddhabi,Poueys,Zahar( Titimal,Roques,Sanchez )
Sur l'engagement le long ballon récupéré et expédié vers l'avant par les locaux, trouve Astier qui manque son contrôle et va servir involontairement l'avant-centre de St georges plein axe seul au 18m qui sans se poser de question expedie le cuir dans la lucarne du jeune Beghriche. 1-0 on joue depuiis moins d'une minute.Le jeune gardien Ententiste va éviter le pire à son équipe en remportant son duel face à Lakhdi à la 18ème.Un avertissement "sans frai"s qui aura pour effet de réveiller les hommes du capitaine Dors.C'est d'ailleurs ce dernier qui va offrir la balle d'égalisation aprés un beau débordement côté droit et un centre en retrait pour Poueys, qui ajuste Garcia(29ème)Les Ententistes vont alors passer à la vitesse supérieure, confisquant le ballon aux banlieusards montpellierains, mais la domination  reste stérile jusqu'à la mi-temps.Il faudra attendre la 57ème pour voir Poueys d'un superbe coup-franc donner l'avantage aux siens, et l'expulsion du capitaine de St-Grorges Nazon dans la foulée, va faciliter la tache des Ententistes.De plus L'entrée en jeu de Titimal va amener plus  de  percussion et vivian Dors bien lancé dan le dos de la défense enfonce le clou(3-1 65'). Zahar à la 79ème, délivrera une vrai galette à Touron qui corsera l'addition, imité une minute plus-tard par Poueys qui clôture la marque à 5-1. l'histoire mal commencé s'est bien terminé face à une équipe de St-Georges accrocheuse qui avec ses moyens aura eu le mérite de ne jamais fermer le jeu.
dimanche 10  Novembre" Doublé gagnant de Poueys "ESPP 2 - 0 Argeles mitemps 1-0 buts; Poueys 3' sp et 58'
Martinez.A, Dors.V, Touron, Martinez.L, Laborde, Mougeot, Dors.L, Poueys, Lalaoui, Titimal, Stoica (Cabella, Dors.E, Walzack)
Les choses ne vont pas trainer , Lalaoui sur la première attaque ententiste est "descendu" dans la surface. C'est Poueys qui se charge de la sentence(1-0) on joue depuis 3 minutes. Entame idéale pour les hommes de Pascal Dagany qui poursuivent sur leur lancée, Stoica sert idéalement laurent Dors qui n'appuye pas assez sa frappe. Dans la foulée  un coup-franc de la droite de Lalaoui, un cafoulliage et le but va être refusé pour une faute peu évidente sur le gardien visiteur(16ème) Ces derniers vont réagir par Manga dont  la tête trouve le dessus de la transversale du jeune Martinez. Les débats vont ensuite s'équilibrer jusqu'à la pause. Dés la reprise, ce sont les catalans les premiers en action, un coup franc à l'entrée de la surface est bien repoussé par Martinez, qui a pour effet de réveiller les Ententistes. Dors trouve dans l'intervalle Lalaoui qui croise trop sa frappe(55'). Ce n'est que partie remise puisque 3 minutes plus tard, le long centre de la droite trouve la tête de Poueys qui fait le break. il n'y aura plus qu'à gérer cette avance devant des Albériens résignés, jusqu'à la 85éme minute et cette intrusion de Moktari plein axe dont la frappe croisée échoue sur la base du poteau droit ententiste. Quatre points trés importants avant les deux déplacements à Carcassonne et Aigues-mortes de ces deux prochains dimanche. Bravo à tout le groupe, et la mention au nouveau venu Loic Martinez(photo ci-contre) en provenance de Béziers, trés à l'aise dans la charnière centrale avec Mika Laborde. DF
Dimanche 08 Décembre"CDR l'Etoile sans pitié pour BAGNOLS" ESPP 5 - 0 Bagnols mitemps 3-0buts; Stoica 24,52,76' L.Dors 3' et V.Dors 36'
Martinez.A, Astier, Touron, Martinez.L, Laborde, E.Dors , L.Dors, Stoica, Lalaoui, Eddhabi,V. Dors( Fourestier,Roques,Cabella )Battus dimanche dernier en championnat face à l'Etoile 3-1, les Gardois voulaient leur revanche mais ils vont vite déchanter. Une grosse bévue de la défense visiteuse sur le premier corner de la partie c'est laurent Dors qui tranquilement du plat du pied ouvre le score(on joue depuis moins de 3 minutes). 24 ème Stoica va profiter d'un ballon perdu au 30m, s'enfonce plein axe et à l'entrée de la surface de réparation, ajuste Mouzaoui, d'une frappe sèche au ras du poteau. A la 36ème, le coup-franc de Vivian Dors permet aux Ententistes de "tuer" la rencontre. En effet le second acte sera le "remake" du premier, un cavalier seul de l'Etoile. Bien servi dans l'intervalle par "captain Lalaoui"Stoica parti à la limite du hors jeu aggrave la marque dés la 52ème, et parachèvera ce succés sur pénalty à la 76ème pour un fauchage sur Cabella. Bagnols dans tout cela aura eu le mérite de ne jamais fermer le jeu se procurant une seule véritable occasion à la 47ème mais Benasri perd son duel avec le jeune Martinez. Bravo à tout le groupe, qui malgré les absences de Mougeot , Poueys, Titimal et Van-Reusel a démontré qu'il y avait de la "réserve" en  assurant tranquillement la qualification. On s'occupera des Coupes maintenant en 2014, et retour au championnat dimanche prochain avec le déplacement à Perpignan OC.
Dimanche 05 janvier 2014 " PALAVAS victime du réalisme de l'ESPP " ESPP 4-1 PALAVAS mitemps 2-1
Poueys(29' et 45+1) Stoica(55') Eddhabi (84') l'équipeMartinez.A, Dors.V, Cosma, Laborde, Mougeot , Van-Reusel, Poueys, Lalaoui, Dors.L, Eddhabi, Stoica.
(Titimal, Dors.E ,Touron ) Une première demi-heure poussive de l'Etoile va permettre aux visiteurs grace à l'ex-ententiste Ragueragui d'ouvrir le score dés la 17ème minute. Belhair à la 24ème aprés un belle combinaison suite à un coup-franc aux 20m, va louper heureusement pour nous le ballon du break. cet avertissement sans frais, sonne le réveil des Paulhanos-Piscenois. Poueys à la 29 éme minute, résiste à la charge de Casy et ajuste Saurin. Aprés l'égalisation le jeu s'équilibre, Ragueragui à la 40ème tente un lob qui passe juste au dessus de la transversale de Martinez un peu avancé. Et alors que l'on s'achemine vers ce score de parité, dans les prolongations du premier acte, lalaoui décale Eddhabi qui aprés un joli crochet interieur déclenche une frappe qui échoue sur le poteau droit Palavesien et revient dans les pieds de Poueys qui fusille Saurin. Les joueurs de Bensaid ne s'en remettront pas. Dés la 50ème suite à un ballon mal renvoyé par la défense visiteuse Stoica d'une frappe lourde va enfoncer le clou. Belhair à la 61ème tentera pour revenir dans la partie, un lob sans succés et la reprise de volée de Simou à la 79ème frolera la cage de Martinez. Mais finalement Titimal fraichement entré va déborder côté droit et offrir sur un plateau la balle du 4-1 à Eddhabi. Cela s'appelle une leçon de réalisme, un début laborieux, mais nous ne nous sommes jamais senti en danger commentait le capitaine Lalaoui juste aprés la rencontre, nous avons dosé les efforts en vue du match capital de dimanche prochain à fabrègues que nous allons préparer intensément cette semaine. DF
Dimanche 22 Décembre" l'Etoile finit l'année par un feu d'artifices " ESPP 4-3 MENDE AFL mitemps 1-1Mougeot(44') Poueys(50') Dors.V(73) Stoica(85')
Martinez.A, Astier, Touron, Martinez.L, Laborde, Mougeot , Van-Reusel, Poueys, Lalaoui,V. Dors, Dors.E      (Titimal, Stoica ,Touron ) le duel au sommet de la 11ème journée de DH a tenu toutes ses promesses. un match de trés haut niveau, engagé, entre deux équipes trés proches, qui a enchanté les supporters venus nombreux .  Cette victoire avant la trêve permet aux Ententistes de garder le contact avec la tête du classement. Les deux équipes vont se rendre coup pour coup dans le round d'observation avec un léger avantage "aux points" pour les visiteurs . A la 30ème une sortie un peu hasardeuse d'Adrien Martinez et le malin capitaine Gourmat "tombe bien" dans la surface ententiste et se présente pour se faire justice du pénalty accordé par M.Rouquette. Martinez rattrappe sa bourde en repoussant  le coup de pied réparateur.  Ce n'est que partie remise puisque le capitaine lozérien à la 43ème évite la sortie de Martrinez et ouvre le score dans un angle fermé. Pas le temps de gamberger pour l'Etoile puisque sur l'engagement, un coup-franc est accordé côté gauche. Lalaoui trouve la tête Mougeot dans la surface qui devance la sortie de Malonga (1-1 44éme) Aprés les citrons l'Entente va se creer 2 situations coup sur coup avec une remise d'Eddhabi pour Poueys dont la reprise echoue sur le poteau de Malonga, et le shoot de  Vivian Dors qui suit manque la cible. Ce dernier se rattrappe quelques instants plus tard en servant idéalement Julien Poueys dont la frappe croisée fait mouche (2-1 50ème) mais ce match devient complètement fou, l'excellent Gourmat dans la minute qui suit parti à la limite du hors-jeu s'offre un doublé et l'égalisation.Les Lozériens vont poursuivre sur la lancée et Beriss d'un retourné venu d'ailleurs redonne l'avantage aux siens .Mais  quelques minutes plus tard Stoica va profiter d'un mauvais renvoi de la défense visiteuse pour offrir un caviar à Vivian Dors qui de la tête remet les équipes à égalité (3-3 73ème minute) pas le temps de souffler puisque Dedhiou parti dans le dos de la défense Ententiste enlève trop sa frappe. 2 minutes plus tard  c'est Stoica qui va récuperer un ballon perdu et des 30m lobbe le malheureux Malonga trop avancé (4-3 85ème) et score final malgré une dernière tentative sur coup-franc des Lozériens dans les arrets de jeu. Quel match, quelle intensité et quel spectacle avec la victoire qui aurait pu tourner d'un coté comme de l'autre et a finalement basculé en notre faveur. Bravo à tout le groupe qui a bien mérité les courtes vacances de Noel, et RDV des le 5 janvier pour la réception de Palavas en Coupe de l'Hérault. DF
Dimanche 15 Décembre" l'Etoile ramène 2 points de PERPIGNAN OC " PERPIGNAN OC 0-0 ESPP
Martinez.A, Astier, Touron, Martinez.L, Laborde, Mougeot , Van-Reusel, Poueys, Stoica, Lalaoui,V. Dors   (L.Dors, E.Dors ,Eddhabi )
lire la suite..... Independant du 16/12/2013 Belle affiche à jean laffon .... lire la suite.....
Dimanche 26 Janvier 2014 "Elimination en CDR par la petite porte" SETE FC(B) 4-3 ESPP mitemps 3-1 buts Poueys 14' sp, 59' et 86'
Martinez, Dors.V, Touron, Van-Reusel, Cosma, Dors.L, Mougeot, Eddhabi, Poueys, Lalaoui, Stoica, (Titimal)..... Dors.E et Sanchez non entré
Un triplé de Julien Poueys seul joueur irréprochable(pour moi) n'aura pas suffit aux Ententistes, pour aller chercher le billet des "Quarts" En face les jeunes Sétois de Garrel amenés par El marouk seule retombée de l'équpe une, nous l'ont joué à l'envie et n'ont pas volé leur qualification. l'évolution du score 1-0, 2-0, 2-1, 3-1, 3-2, 4-2 et finalement 4-3 prouve que les ententistes dans leurs rares temps fort en revenant à 2-1 et 3-2, ont été incapables d'accélérer pour obtenir cette égalisation qui aurait certainement inversé la tendance de cette rencontre. En Coupe seule l'envie compte et elle était côté Sétois cet aprés-midi au mythique stade Bayrou. les supporters qui avaient fait le déplacement en île singulière sont partis trés déçus et mécontents . "Et que l'on ne nous dise pas qu'il manquait un tel ou un tel" commentaient certains car le groupe présenté était assez expérimenté pour passer ce tour.
Dimanche 19 Janvier 2014 " l'Etoile surclasse la Grande Motte en 2ème MT " ESPP 4-1 LGMotte mitemps 1-0 buts Poueys 45+2, Laborde 54',Lalaoui 77',Mougeot 81'
Veziat, Dors.V, Laborde,  Van-Reusel, Dors.L, Mougeot, Cosma, Poueys, Stoica, Lalaoui, Eddhabi     (Titimal, Astier ,Touron ) Il aura fallu attendre quasiment l'heure de jeu pour que bascule cette rencontre jusque-la équilibrée. L'Etoile va ouvrir la marque dans les arrets de jeu de la première mi-temps, grace à l'inévitable Poueys à la réception d'un coup-franc de la droite du capitaine Lalaoui. De la tête le buteur maison Ententiste, ne laisse aucune chance à BenMostefa et signe son 21ème but toutes compétitions confondues, depuis le début de la saison. M.Quiles siffle les citrons et un repos bien mérité pour les 2 équipes qui se sont livré à fond, sur un terrain gras à la limitte du praticable. Dés la reprise du second acte, la défense Ententiste va croire au hors-jeu et se faire surprendre par Benrabia qui lobe Véziat et remet les deux équipes à égalité. Mais les hommes de pascal Dagany n'auront pas le temps de "gamberger" puisque 5 minutes plus tard, sur un nouveau coup-franc de Lalaoui cette fois-ci côté gauche, c'est Laborde qui de la tête permet aux jaune et rouge de reprendre l'avantage. Les grands-Mottois vont accuser le coup et une grosse baisse de régime va s'en suivre qui va profiter tout d'abord au capitaine Lalaoui qui d'une magnifique frappe enroulée des 18m fait le break. 3-1(77') Le moment choisit pour faire tourner avec un triple changement Titimal,Astier et Touron remplacent  Stoica Vivian Dors et Cosma. Le sang neuf apporté s'avère payant, puisque Titimal va mettre sur orbite Mougeot qui lobe BenMostefa. 4-1 la messe est dite, même si la frappe trop croisée de Benrabia parti côté droit à la 86ème aurait permis de réduire le score. La Grande Motte qui n'avait pas fait tourner son effectif a payé certainement de ses efforts de mercredi en Coupe de l'hérault contre Fabrègues. A l'inverse les Fabréguois, avaient fait "souffler" 6 joueurs mercredi (Jeanoun,Zaghar,Combaud,Fernandez,Bouida et Domenech) et sont allés s'mposer à Lattes. Ils virent en tête à la fin des matchs aller avec 13 points d'avance sur l'ETOILE qui a un match en moins à disputer à Carcassonne actuellement en position de relégable. Ceci dit rien n'est encore joué et il passera de l'eau sous le pont jusqu'au 25 mai prochain et on y croit DF.
Dimanche 02 février 2014 "Un nul qui n'arrange aucune des 2 équipes " ESPP 3-3 FUNarbonne mitemps 1-1 buts Mougeot 25', Eddhabi 65' et Stoica 77'
Véziat, Dors.V, Astier, Van-Reusel, Martinez, Laborde, Dors.L, Mougeot, Eddhabi, Poueys, Lalaoui,   (Stoica, Cosma, Touron) Une entame de match  à l'avantage des visiteurs Audois qui vont presser trés haut empêchant le meneur de jeu et capitaine ententiste à poser le jeu. Un premier avertissement à la fin du premier quart d'heure, Ramon est repris in extremis par Van reusel. Beaube à la 17ème parti limite hors jeu, s'enfonce plein axe et ajuste Véziat d'une belle croisée.(0-1) Dans la minute qui suit la tête de Lalaoui est claquée en corner par Tartero. ce n'est que partie remise , Mougeot trés actif va récuperer un ballon perdu aux 30m s'avancer et déclencher une frappe sèche qui avec le rebond trompe le gardien Narbonnais (1-1 25ème) les débats vont alors s'équilibrer jusqu'à la mitemps. Bis repetita dés l'entame du 2ème acte, le coup franc de Fellous et mis en corner par Véziat, le ballon mal renvoyé, le gardien ententiste est obligé de se coucher sur la reprise de Chalabi, et le ballon relaché est mis en touche précipitament par Laborde. les "Jaunes et Rouges" vont vite réagir c'est Eddhabi qui va se trouver  à la conclusion d'un beau mouvement parti de la droite relayé par Poueys (2-1 65ème). Avance de courte durée puisque 4 minutes plus-tard une contre attaque Narbonnaise rondement menée, le centre en retrait tendu, trouve Van Reusel préssé, qui marque contre son camp (2-2 69ème) Va s'en suivre l'exclusion de vivian Dors pour un 2ème jaune, mais malgré l'inferiorité numérique sur un long ballon Stoica devance la sortie de Tartero et de la tête redonne l'avantage aux siens (3-2 77ème) On pense alors que le plus dur est fait et que les Ententistes vont "fermer la boutique" il n'en sera rien puisque les hommes de Pascal Dagany vont une nouvelle fois  se faire contrer. Suite à un corner de Lalaoui, les narbonnais récupère le ballon, profitant d'une défense bizarement dégarnie et envoi la flêche Beaube côté gauche qui aprés une chevauchée de 50m vient crucifier Véziat(3-3 82ème) le score en restera la, malgré une occasion de chaque côté dans les arrêts de jeu, un nul qui n'arrage personne puisque Fabrègues vainqueur à Frontignan accentue son avance.DF
Dimanche 12 Janvier 2014 " l'Etoile n'a pas réussi à faire tomber le leader " FABREGUES 2-2 ESPP mitemps 1-1 buts Poueys 7 et 77'
Veziat, Dors.V,  Martinez.L, Laborde,  Van-Reusel, Dors.L, Titimal, Cosma, Poueys, Stoica, Lalaoui   (E.Dors, Astier ,Eddhabi ) Tout avait bien commencé pour l'Etoile, dés la 7ème minute Poueys récupère un ballon côté gauche, se replace sur son bon pied et d'une superbe frappe des 25m ouvre la marque. Le leader piqué au vif va confisquer le ballon à des visiteurs trop sur le reculoir, qui vont souffrir en défense. S'en suit plusieurs actions dangereuses pour Fabrègues qui va pousser pour revenir au score mais le nouveau gardien de l'Etoile Rémi Véziat fraichement débarqué de la CFA de Béziers cette semaine veille au grain.Il réussira  à reculer l'échéance jusqu'à la 38ème minute. Un ballon perdu dans l'entre jeu, l'excellent Gomez  met par dessus la défense Ententiste mal placée, c'est Cissé qui effacer Véziat d'un petit lob et va marquer dans le but vide. Au retour des citrons les hommes de Guibal vont poursuivre sur le même tempo, gagnant de nombreux duels, et vont être récompensés à la 56ème sur un corner de la droite Combaud vient de la tête couper la trajectoire pour la balle du 2-1. A l'heure de jeu pascal Dagany va changer son systême avec les entrées d'Emmanuel Dors et le jeune Eddhabi qui amène plus de percussion. le coup-franc de Vivian Dors est difficilement capté par Bouchité et de la tête Poueys à la 65ème loupe l'égalisation. C'est cette fois les Fabréguois qui reculent et le temps fort Ententiste va payer. A la 77ème Poueys récupère un ballon perdu, et son shoot dans un angle fermé fait mouche. 2-2 le score en restera la avec toutefois  une fin de match à l'avantage du leader qui par 2 fois aura la balle de la gagne. Aprés 6 minutes !!! d'arrêts de jeu M. Pares se décide à mettre un terme à cette rencontre et un nul qui ne fait pas les affaires de l'Etoile qui pointe désormais en 5ème position à 13 points du leader avec toutefois un match en moins à disputer à Carcassonne. Mais bon le chemin est encore long puisque dimanche prochain, la venue de La grande Motte aux laures sonnera seulement la fin des matchs aller de ce championnat de DH trés ouvert. DF